Dernièrement un ami du Nord en visite chez moi a évoqué  cette RUE DU PAIN D'EPICE. On appelait ainsi la rue Henri Paris (et j'ai du chercher son vrai nom qu'on n'utilisait jamais) où cela sentait bien bon et où l'on allait jouer enfants lorsque l'usine était fermée car en face il n'y avait qu'un mur, et qu'elle était alors vide d'habitants, d'adultes.  Il y avait aussi des rendez-vous d'amoureux. Entre la rue Augereau et la rue St Omer.... 

Aujourd'hui je vois que cette usine est réhabilitée en LOFT